Edito

Durant cette période complexe, la solidarité́ des français s'est exprimée et les dons ont été massivement canalisés en faveur de la lutte contre le COVID-19. Même si c'est évidemment admirable, malheureusement, en effet négatif, nous sommes actuellement confrontés à une forte diminution des dons au profit de la recherche contre le cancer. Or, il ne faut surtout pas que les efforts faits par VAINCRE LE CANCER - NRB dans la recherche de pointe soient impactés par la crise sanitaire, au risque d'effacer les avancées réalisées ces dernières années et de ne plus pouvoir soutenir des programmes pluriannuels au profit des patients.

Il nous faut impérativement tous nous remobiliser pour pouvoir dans l'avenir continuer à soutenir les unités de recherche hospitalo- universitaires, qui ont plus que jamais besoin de nos financements.

Michel Oks

Michel OKS
Président du conseil d'administration

Actualités